instagram

facebook

twitter

youtube

pinterest

linkedin

 

 

 

07 82 13 34 50
Mon panier
Aucun article
>
logo-Homycat
» » Chat et chien, une cohabitation possible ?

Chat et chien, une cohabitation possible ?

Deux animaux au caractère bien différent !

 

"S'entendre comme chien et chat". Selon cette expression populaire ces deux animaux domestiques sont les

meilleurs ennemis du monde. Mais s'agit-il d'une réalité ? Sont-ils destinés à ne pas s'apprécier ? Homycat lève le

voile sur la question de la cohabitation entre chien et chat. 

 

 

Chiens et chats, des espèces différentes

Les différences entre chiens et chats ne vous surprendront pas. L’un est un canidé et l’autre un félidé, leur physiologie ainsi que leur comportement et leur vie sociale sont foncièrement différents. 

Le chien, animal vivant en meute et s’apprivoisant facilement, accompagne l’être humain depuis plus de 100 000 ans. À l’inverseles Hommes n’ont pas cherché à apprivoiser les petits félins sauvages. Ces derniers se sont rapprochés d’eux-mêmes, en chassant souris et autres rongeurs dans les greniers. Ce chasseur solitaire au caractère indépendant et imprévisible vit avec l’Homme depuis environ 9 500 ans, « seulement ». 

Outre le caractère et l’histoire, le langage constitue une barrière brouillant les rapports entre chien et chat. Lorsque le petit canidé exprime sa gentillesse en faisant frétiller sa queue, le chat, lui, le fait pour montrer son agressivité. Un animal inexpérimenté pourra donc facilement confondre ces signes, compliquant de fait leur relation. 

 

 

On ne peut négliger la différence physique. Les chiens, en moyenne plus imposants que la plupart des chats, peuvent brusquer ou blesser sans le vouloir ces petits félins. Un coup de patte comme invitation au jeu pourra donc être perçu autrement par le chat, qui se sentira troublé voir agressé. 

 

Vous l’aurez compris, la nature n’a pas facilité les choses pour que la relation entre chien et chat soit synonyme de paix. N’ayez crainte, il ne s’agit pas d’une fatalité, la cohabitation entre ces deux animaux domestiques est possible ! Pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, pour l’un comme pour l’autre, Homycat vous propose quelques conseils ! 

 

 

La socialisation, une étape indispensable

Avant toute chose, il faut savoir que la non-entente entre chien et chat est surtout dû à des facteurs externes, comme les conditions de la rencontre ou encore les expériences passées que l’animal a eu avec l’autre espèce. Ainsi, il s’agit surtout d’une question d’individu (son caractère, son vécu avec l’autre animal, etc.) que d’une question d’espèce. 

C’est pour cela que la première expérience que va vivre l’animal avec l’autre espèce est décisive. Il sera difficile d’arriver à une bonne entente si l’un d’eux a vécu une mauvaise expérience au cours de sa vie. C’est pourquoi, la socialisation joue un rôle déterminant. Si vous habituez votre chaton ou votre chiot à la présence de l’autre espèce dès son plus jeune âge, ce dernier aura moins de mal à s’adapter à la présence de l’autre. 

 

La rencontre chien et chat

Ça y est, chiens et chats sont réunis dans votre foyer. Mais que faire d’eux maintenant ?  

Avant toute confrontation, il est important que vos deux boules de poils n’entrent pas en contact direct pendant les premiers jours. Pour se faire, séparez-les dans deux pièces différentes en échangeant de temps en temps leurs couvertures, jouets et coussins, pour qu’ils s’adaptent à l’odeur de l’autre. 

Vient ensuite le moment des présentations. Ce moment fatidique, souvent source de stress pour les animaux comme pour les maîtres, doit se faire selon certaines règles et ne doit surtout pas être forcé. 

 

 

 Les premières entrevues ne doivent pas durer plus de quelques minutes. L’objectif est avant tout que les deux compères s’habituent à la présence de l’autre et se sentent. Par mesure de sécurité, votre présence est indispensable lors de ces courtes entrevues. Il est d’ailleurs conseillé de tenir le chien en laisse, car par sa taille, ce dernier peut être impressionnant et prendre le dessus. Afin que le chat se sente en sécurité et hors de portée du chien, une option de repli en hauteur doit être possible. Il ne faut en aucun cas enfermer les deux animaux dans des cages, ils doivent avoir la possibilité de s’en aller à tout moment. 

N’hésitez pas à récompenser vos deux boules de poils si elles ont été calmes. Si votre chat est stressé, l’utilisation de phéromones peut l’aider à s’apaiser.  

 

Chien et chat, après la confrontation, la cohabitation

Bien que les deux colocataires se connaissent désormais, quelques règles sont à respectées afin que la cohabitation se passe le plus pacifiquement possible. 

Il est important que chacun trouve sa place et ait suffisamment d’espace pour éviter toute rivalité. La notion de territoire, très importante pour ces deux animaux, oblige chien et chat à avoir leur propre gamelle, leur propre litière et leur propre coin repos. D’ailleurs, ces trois espaces doivent être séparés. S’il est installé depuis un certain temps dans le foyer, le chat, animal territorial, risque d’avoir un peu de mal à céder son territoire à un nouvel arrivant. Très attaché à sa routine et à ses espaces dédiés, le chat risque d’être désorienté et stressé si le chien empiète sur son territoire et diffuse son odeur partout. Veillez à ce que le petit félin ait des lieux où il pourra se réfugier au calme. Les griffoirs suspendu Homycat peuvent être une bonne solution. Espace idéal pour se réfugier en hauteur, ils permettent également au chat stressé par la cohabitation de faire ses griffes. Vous trouverez sur cette page (lien) les griffoirs à suspendre Homycat. Soyez créatif et créez un parcours ludique à votre félin ! https://www.homycat.com/parcours-pour-chat-lettre-suspendre-homycat-xsl-370.html 

Évitez à tout prix de faire des jaloux. Avec leur susceptibilité à fleur de peau et leur aversion pour l’injustice, ils ne supporteront pas de voir l’autre animal se faire davantage dorloter. Ne privilégiez donc pas le nouveau venu, au risque d’exclure l’ancien, qui se sentira délaissé.  

 

La patiente, la clé d'une cohabitation réussie

 

Vous l’aurez compris, chaque animal est unique, avec son propre caractère et sa propre façon d’appréhender les évènements. Vos petites boules de poils auront besoin de temps pour s’adapter et pour s’habituer à la présence de l’autre : soyez patient ! 

 

 

Tant qu’ils ont chacun leurs propres espaces avec des lieux qui leur sont réservés, tout devrait bien se passer. Avec le temps, la plupart des chats et des chiens qui vivent ensemble deviennent amis : l’entente s’instaure petit à petit. 

Toujours sceptique ? Sachez qu’il existe des races plus prédisposées à la cohabitation. Pour les chiens, les sociables caniches et berger allemands, ainsi que les indépendants bouledogue, carlin et lévriers seront de parfaits colocataires. En ce qui concerne les chats, les chartreux par exemple sauront s’adapter à la cohabitation. Bien que ces races aient des prédispositions à la bonne entente, il ne faut pas oublier que cette dernière dépend surtout de l’animal, de son caractère et de son vécu. 

Si vous rencontrez toujours des soucis après ces conseils, n’hésitez pas à faire appel à des comportementalistes pour chiens et chats. Ces professionnels pourront vous donner des clés pour réussir à vivre sereinement avec chat et chien. 

Il existe de nombreux comportementalistes félins dans toutes les régions de France. (Par exemple :Educhateur, Absolument Chatsou encoreEquilicat  et bien d'autres). 

Vous avez une question? Discuter
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris